85 euros le gramme au lieu de 150 il y a quelques années, la cocaine n'est plus une drogue réservée aux riches, aux artistes et aux branchés moderne, la poudre blanche se banalise et se démocratise. Ce ne sont dont plus seulement les stars de la jet set mais des employés, des ouvriers et des licéens qui sniffent des rails de coke. Les narco trafiquants de l'Amérique du Sud on en fait entrepris d'innonder le marché Européen faisant ainsi baisser les prix mais aussi la qualité de la drogue. Grace à cette montée en puissance, les policiers de l'Office centrale des stupéfiants multiplient les prises, 10 tonnes de cocaines ont été intercepté depuis le début de l'année. Pour la première fois, une équipe de télévision a pu les suivre dans leur traques: écoute téléphonique, fillature, opération commando contre les passeurs qui transportent de la coke dans une valise dans leur voiture ou de grosses boulettes dans leur estomacs.