En Afghanistan, les talibans sont financés par un gigantesque trafic d'opium dont le pays reste un des premiers producteurs mondiaux. Les troupes américaines ne peuvent pas toucher aux champs de pavot au risque de voir toute la population qui vit de ce commerce se soulever contre elles.

Les combats en Afghanistan sont de plus en plus meurtriers. Cinquante-deux-mille soldats essentiellement américains traquent depuis sept ans les talibans suspectés de protéger la base arrière des terroristes d'Al Qaïda. Mais les GIs s'enlisent, tirent sur un ennemi invisible. Attentats suicide, bombes télécommandées, cette guérilla cause près de vingt morts par jour. Drogue, indiscipline, démotivation, le moral des soldats occidentaux chute à vitesse grand V dans les casernes transformées en bunker. Les talibans sont financés par un trafic d'opium. Les troupes américaines ne peuvent pas toucher aux champs de pavot au risque de voir toute la population qui vit de ce commerce se soulever contre elles.