Les dieux et les religions occupaient une place prépondérante dans le monde antique. Dès le Ve siècle avant Jésus-Christ, les temples sacrés se multiplient, notamment en Grèce, générant d’énormes frais d’entretien. Pour trouver l’argent nécessaire à leur préservation, les prêtres font appel aux hommes de science. Ceux-ci ont pour mission de créer des «temples magiques» afin d’attirer des adeptes et de l’argent. Dès lors, ils imaginent d’étranges machines censées faire croire aux visiteurs qu’elles sont mues par les dieux.