Le petit potager familial du Moulin Neuf, situé au cœur du bocage breton , tout près de la petite ville côtière de Douarnenez, n’est pas un jardin comme les autres : pour ne pas polluer le sol, pour manger des légumes sains, et pour ne pas transformer le potager en désert aseptisé, les jardiniers n’utilisent pas le moindre produit chimique, et cela depuis près de 20 ans. Ce potager naturel est filmé comme une jungle miniature peuplée de milliers d’animaux… et de quelques géants, les jardiniers.

Ce premier épisode se déroule d’avril à août. Au printemps, les jardiniers doivent surveiller leurs semis de près : le mulot adore les graines, les limaces raffolent des tendres feuilles à peine sorties de terre, les doryphores de feuilles de pomme de terre, les chenilles de piéride celles des choux, les perce-oreilles celles des dahlias … Contre tous ces ravageurs, les jardiniers mettent en place des stratégies de lutte adaptées : pièges à fromage contre les mulots, pièges à bière ou à pomme de terre contre les limaces, sacs de couchages pour les perce-oreilles, ramassages systématique des doryphores… Heureusement, dans le même temps, si les légumes ont nombre d’ennemis parmi les animaux, ils y comptent tout autant d’amis fidèles et dévoués…

Finalement, le secret du potager naturel est simple : plus il ressemble à une jungle miniature, plus les animaux amis des plantes sont nombreux à contrecarrer les projets destructeurs des ravageurs. Tout n’est donc qu’affaire de philosophie ou de choix : dans son potager, le jardinier est seul à décider s’il veut mener une guerre d’extermination sans merci aux ennemis des légumes, ou s’il préfère faire confiance à l’une des plus grandes vertus de la nature : l’équilibre.