Le cerf élaphe est le plus grand des animaux sauvages vivant en France. Il occupe le tiers de la superficie forestière nationale. Depuis 1945, les populations sont en constante augmentation. Bien qu’issu du milieu ouvert (voir les populations écossaises), le cerf est aujourd’hui attaché au milieu forestier où il trouve refuge, toutefois il affectionne comme zone de gagnage les zones ouvertes où son régime alimentaire plutôt herbivore le conduit (le plus souvent la nuit). Le mâle s’appelle cerf. Il porte des bois qui tombent chaque année au début du printemps. Son poids varie entre 130 et 250 Kg. La femelle s’appelle biche. Elle ne porte pas de bois et pèse entre 90 et 130 kg. Son pelage est brun roux en été et gris brun en hiver. Les jeunes sont tachetés jusqu’à 6 mois et sont appelés faons. Le cerf est une espèce grégaire qui s’organise en harde. La territorialité n’est notable que chez les mâles en période de rut.