Dans nos modèles physiques, le poids de toute la matière observable (étoiles, galaxies...) ne représente que 4 % de l’univers, alors qu’une matière inconnue, invisible, qu’aucun outil n’a jamais permis de détecter, peuplerait massivement le cosmos. Aujourd’hui, astrophysiciens et cosmologistes unissent leurs forces pour résoudre cette grande énigme : quelle est la nature de cette fameuse « matière noire » ?