D'après une étude de l'Insee, 25% des femmes âgées de 18 à 29 ans ont peur dans la rue, 20% se font injurier au moins une fois par an et 10% subissent des baisers ou des caresses qu'elles ne désirent pas. L'an dernier en Belgique, une étudiante en cinéma a lancé la polémique en filmant, en caméra cachée, la manière dont les hommes s'adressaient à elle dans la rue. Depuis, en France, de plus en plus de femmes dénoncent les agressions verbales qu'elles subissent au quotidien.

À quel moment la petite phrase de séduction bascule-t-elle dans le harcèlement ? Pour le savoir, une journaliste d'Envoyé Spécial a filmé chacun de ses déplacements dans les rues et les transports en commun parisiens à différents moments de la journée. Elle a filmé des agressions verbales, mais aussi sexuelles dans l'espace public. Dans le métro sévissent les « frotteurs », des hommes qui profitent de l'affluence pour se masturber sur des passagères. Un délit passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.