Du Japon on connait les estampes, les mangas, les love hotels et on connait aussi l'empire des Sens. Pour notre imaginaire d'occidentaux, c'est le lieu d'un culte sexuel poussé à l'extrème. La réalité est moins poétique. Une industrie du sex florissante mais des japonnais qui détiennent le record mondiale de l'abstinence sexuelle. Presqu'un tiers du pays ne ferait plus l'amour, ceux qui pratiquent encore sont les moins assidus au monde et le Japon se place bon dernier en matière de natalité mondiale. Drôle de coincidence! S'il continu comme ça, en 2035, le pays aura perdu 35 millions d'habitants. Au delà des chiffres, comment expliquer cette débandade conjugale?