Au coeur de la prostitution parisienne. Aujourd'hui elle ne se limite plus aux allées du Bois de Boulogne. Des salons de massage aux escortes-girls, de nouvelles pratiques se développent en toute discretion. La police redouble d'effort pour enrayer le phénomène. C'est le plus vieux métier du monde et voici son visage le plus connu: des silhouettes qui attendent le client au coin de la rue, sur un bout de trottoir. Difficile à chiffrer, les prostitués seraient près de 20 000 en France, 6000 rien qu'à Paris. Au coeur de la capitale il y a les quartiers historiques comme la rue St-Denis mais là où elles sont le plus nombreuses c'est dans le Bois de Boulogne, devenu l'un des haut lieux de la prostitution parisienne. Plus d'une centaine d'hommes et de femmes y vendent leurs charmes de jour comme de nuit. Parmis eux, Nicky, un travesti thaicien arrivé en France il y a dix ans.

Dans le bois de Boulogne vous suivrez aussi Nicolas et Tania, deux policier de la brigade du VTT du commissariat du 16eme arrondissement de Paris. Ils tentent de calmer les tensions entre les professionnels du sex et de rendre la prostitution moins visible. Vous verrez aussi que pour échaper à la police, la prostitution parisienne change de visage, les clients racolent désormais sur internet. C'est la vie des escort girls.